La réglementation pour une essence plus écologique signifie moins d’émissions de gaz à effet de serre et un carburant à moindre coût pour les consommateurs de la province.

Toronto, ON. Le 13 avril 2018 – Greenfield Global, le premier producteur d’éthanol en Ontario et le plus important au Canada, salue la décision du gouvernement ontarien d’accroître la teneur maximale en éthanol dans l’essence de la province. Ces changements à la réglementation actuelle exigeront des fournisseurs d’essence qu’ils maintiennent une proportion moyenne de 10% de contenu renouvelable (c.-à-d. éthanol) dans l’essence ordinaire, chaque année civile, à compter de 2020.

À l’échelle du pays, les gouvernements examinent des politiques pour réduire la pollution et pour créer un marché du carbone. Un passage réussi à des modes de transport faibles en carbone demande des carburants plus propres qui permettent aux véhicules de fonctionner de façon efficace et abordable pour le consommateur et réduisent l’émission de gaz à effet de serre. L’éthanol s’impose comme une solution viable et évidente.

« L’éthanol est la source d’octane la moins  coûteuse et la plus écologique pour l’essence. Conséquemment, incorporer plus d’éthanol dans l’approvisionnement d’essence est un élément vital d’une stratégie durable et à long terme pour la réduction des gaz à effet de serre » a dit le président de Greenfield Global, Howard Field. « L’Ontario continue d’être un leader pour la production de carburants plus propres et renouvelables. L’augmentation à 10% de teneur en éthanol dans l’essence va diminuer les prix de l’essence pour les consommateurs, encourager l’émergence des technologies pour produire du carburant faible en carbone et donner un coup de pouce aux régions rurales de l’Ontario qui fournissent le maïs comme matière première. Il est essentiel que les autres administrations, à travers le pays, suivent l’exemple de l’Ontario lorsqu’elles considèrent leurs normes en matière de carburant. »

Ces changements font suite à un engagement pris dans le Plan d’action contre le changement climatique (PACC) qui fournit du financement aux distributeurs d’essence pour un mélange à teneur élevée en biocarburants et à des améliorations aux infrastructures pour accroître la disponibilité et l’utilisation de carburants faibles en carbone. Dans un mélange d’essence ordinaire, 10% d’éthanol est conforme aux pratiques en place et compatible avec les normes des flottes de véhicules actuelles.

Aperçu de Greenfield Global inc.
Greenfield Global inc. est un leader mondial dans la production d’alcools de grande pureté, de biocarburants et de produits biochimiques. Fondée en 1988, l’entreprise possède des usines au Canada et aux États-Unis et des services de vente et de distribution dans le monde entier sous les marques Greenfield, Commercial Alcohols et Pharmco. Greenfield Global inc. s’est engagée dans le développement et la commercialisation de biocarburants et de technologies modernes pour produire de l’énergie à partir de ressources renouvelables et de sources de déchets. Le siège social de l’entreprise se trouve à Toronto (Canada).

Renseignements :
Andrea Kent, vice-présidente, Relations gouvernementales et communications
416-304-1700 x8427
andrea.kent@greenfield.com

Il rejoint un groupe de dirigeants principaux Greenfield Global nommés en 2017

TORONTO, le 13 sept. 2017 /CNW/ – Greenfield Global, un chef de file mondial en alcools purs de spécialité, de biocarburants et de produits biochimiques annonce aujourd’hui que JF Huc a joint les rangs de la compagnie, à titre de vice-président – Innovation et développement des affaires, un poste nouvellement créé. Il rejoint trois autres dirigeants principaux que Greenfield a récemment ajouté à son équipe de gestionnaires :

  • John Wilkinson, vice-président principal – Développement durable
  • Andrea Kent, vice-présidente – Relations gouvernementales et publiques
  • Alain Lefebvre, directeur de la planification stratégique

« Je suis ravi des changements que nous avons apporté à notre équipe de direction au cours des 12 derniers mois et plus récemment avec JF », a affirmé le président et premier dirigeant de Greenfield Global, Howard Field. « Chacune de ces personnes talentueuses amène une vaste expérience de l’industrie et une feuille de route bien garnie dans leurs domaines d’expertise respectifs. De plus, ces personnes partagent nos valeurs et notre engagement pour l’innovation et l’environnement. »

Dans son nouveau rôle, JF Huc sera responsable de la commercialisation des technologies de pointe pour les biocarburants et les énergies renouvelables ainsi que d’établir des partenariats avec des fournisseurs technologiques qui pourraient profiter des plateformes de production de Greenfield, de sa performance en ingénierie et de ses compétences en recherche et développement. Avant de se joindre à Greenfield, monsieur Huc a été le fondateur et premier dirigeant de BioAmber où il a assuré avec succès le développement, la croissance et la commercialisation de la première usine mondiale d’acide succinique biosourcé et réalisé son financement auprès d’institutions privées, des gouvernements et des marché publics. Il a également établi des partenariats stratégiques pour le développement, l’exploitation et l’approvisionnement en matières premières. Avant d’œuvrer chez BioAmber, monsieur Huc a assumé différents postes de cadre dans de entreprises émergentes, en pharmacologie et en  gestion conseil.

Comme vice-président principal – Développement durable, John Wilkinson voit à l’intégration des aspects du développement durable dans la direction stratégique de l’entreprise, dans son expansion et dans ses opérations en assurant que les objectifs stratégiques de Greenfield Global soient en harmonie avec les politiques gouvernementales au Canada, aux États-Unis et ailleurs. Monsieur Wilkinson est également responsable des efforts de commercialisation des technologies de pointe en bioénergie et énergie renouvelable en favorisant proactivement des partenariats avec le monde académique, les ONGs et nos collaborateurs technologiques. Monsieur Wilkinson est sur le conseil d’administration de Greenfield depuis 2014 et est membre du conseil consultatif de la « Waterloo Institute for Sustainable Energy. » Avant de joindre Greenfield, monsieur Wilkinson a été élu à la législature ontarienne, de 2003 à 2011 et fut ministre de la Recherche et de l’Innovation, ministre du Revenu et ministre de l’Environnement. Comme membre influent du Cabinet, il a joué un rôle de premier plan dans l’élaboration et l’adoption de politiques et de programmes de technologies propres.

À titre de vice-présidente – Relations gouvernementales et publiques, Andrea Kent est responsable de promouvoir la mission et les objectifs stratégiques de Greenfield Global à travers la politique publique, les relations avec la communauté, les relations médias et les communications. Elle est également la principale porte-parole de l’entreprise. Avant de se joindre à l’équipe de Greenfield Global, madame Kent fut la présidente d’Industries renouvelables Canada (auparavant l’association Canadienne des Carburants Renouvelables), la plus importante association de l’industrie du biocarburant au Canada. Elle s’est fait remarquer par sa promotion énergique d’une production et d’une utilisation accrue des carburants renouvelables au Canada et a été un joueur de premier plan de l’industrie pour la promotion des enjeux réglementaires et législatifs. Madame Kent a également travaillé en communications pour plusieurs ministres fédéraux, ministères et sociétés de la Couronne.

Alain Lefebvre est le directeur de la planification stratégique et est responsable d’aligner le plan stratégique de Greenfield Global avec la Politique énergétique Québec 2030. Il supervise également la mise en œuvre du plan d’expansion des activités de distillerie et de bioraffinerie de Greenfield Global à Varennes et est chargé de la liaison avec les états américains et de leurs administrations pour l’expansion et la commercialisation de l’énergie renouvelable par Greenfield Global. Monsieur Lefebvre possède une expérience de plus de 35 ans au sein des fonctions publiques fédérale et provinciale. Un expert des infrastructures énergétiques, il a géré d’importantes équipes multidisciplinaires visant à atteindre des objectifs de politique publiques, des mandats législatifs et réglementaires et des programmes et projets de l’industrie des hydrocarbones et des biocarburants.

CHATHAM, ON, le 11 sept. 2017 /CNW/ – Le secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire est un important moteur de croissance économique au Canada. Le gouvernement du Canada continue d’appuyer le secteur à mesure qu’il réduit ses émissions et adopte des pratiques durables entraînant une utilisation plus efficace de l’eau et de l’énergie.

Peter Fragiskatos, député de London-Centre-Nord, a annoncé aujourd’hui au nom de Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture, l’investissement de fonds s’élevant jusqu’à 3,7 millions de dollars pour deux entreprises de Chatham afin qu’elles réduisent ensemble leur empreinte écologique, tout en augmentant leur productivité et leur capacité concurrentielle.

Cet investissement permet à l’entreprise Greenfield Global d’installer une nouvelle technologie hollandaise qui transporte par tuyau la chaleur résiduelle et le dioxyde de carbone de l’autre côté de la rue chez Truly Green Farms, réduisant ainsi les coûts liés à la consommation d’énergie des serres, en plus de stimuler les récoltes de tomates.

Citations

« L’environnement va de pair avec l’économie, et notre gouvernement sait qu’adopter des solutions durables en agriculture mènera à l’innovation propre, la création d’emplois et un secteur agricole plus fort. Ce projet est un excellent exemple de deux entreprises de Chatham qui travaillent de concert afin d’améliorer le rendement des serres et de réduire leur empreinte écologique. »
– Peter Fragiskatos, député de London-Centre-Nord

« Les avantages de la production d’éthanol pour l’environnement peuvent s’étendre bien au-delà du réservoir d’essence. Cet investissement aide Greenfield à convertir ce qui était auparavant de la chaleur résiduelle émanant d’une cheminée d’échappement dans notre usine d’éthanol de Chatham en la chaleur requise pour cultiver des tomates en serre en utilisant moins d’énergie et en réduisant les coûts de chauffage. En collaboration avec les serres, nous multiplions les possibilités de durabilité tant pour nos produits que pour la façon dont nous les produisons. »
– Howard Field, président et PDG de Greenfield Global

« L’agriculture durable améliore les aliments que nous consommons, l’air que nous respirons ainsi que les emplois dans nos collectivités. L’entreprise Truly Green a établi un partenariat novateur avec Greenfield en vue d’utiliser la chaleur résiduelle découlant de son processus de production d’éthanol afin de stimuler la production de nos tomates de serre. Cet investissement nous aide à devenir les premières serres réchauffées au moyen de la chaleur résiduelle. De plus, nos serres compteront parmi les plus écoénergétiques de l’Amérique du Nord. »
– Greg Devries, président, Truly Green Farms et Cedarline Greenhouses

Les faits en bref

  • Greenfield Global est un chef de file mondial dans le domaine des alcools de spécialité et le plus important producteur d’éthanol au Canada.
  • Les serres de production de tomates de Truly Green Farms s’étendent sur 45 acres, et 45 acres supplémentaires seront construites.
  • Le projet a permis la création de 200 nouveaux emplois depuis sa conception en 2012.
  • Cet investissement remboursable est accordé dans le cadre du programme Agri‑innovation de Cultivons l’avenir 2, une initiative quinquennale dotée d’un budget de 698 millions de dollars.

Liens supplémentaires

Cultivons l’avenir 2 (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
Agri-innovation (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
Greenfield Global
Truly Green Farms

SOURCE Agriculture et Agroalimentaire Canada 

Renseignements : Guy Gallant, Directeur des communications, Cabinet de l’honorable Lawrence MacAulay, 613-773-1059; Relations avec les médias, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa (Ontario), 613-773-7972, 1-866-345-7972, Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada (https://twitter.com/AAC_Canada), Aimez-nous sur Facebook : @AgricultureCanadienne (https://www.facebook.com/AgricultureCanadienne/); Andrea Kent, vice-présidente, Relations avec le gouvernement et relations publiques, Greenfield Global, 613-698-0116; Greg Devries, Président, Truly Green Farms et Cedarline Greenhouses, 519-360-0776

LIENS CONNEXES
www.agr.gc.ca

VARENNES, QC, le 15 août 2017 /CNW/ – Greenfield Global inc. (auparavant GreenField Specialty Alcohols Inc.) le plus important producteur d’éthanol au Canada et un chef de file mondial en alcools purs de spécialité, annonce aujourd’hui qu’elle amorce une étude de faisabilité pour accroître de manière significative la production de biocarburants durables à sa bioraffinerie de Varennes, au Québec.

Première usine d’éthanol établie au Québec, la distillerie de Varennes est un modèle pour la gestion de ses eaux usées et son efficacité énergétique. L’usine produit déjà de l’éthanol ayant une empreinte  de carbone parmi les plus basses en Amérique du Nord et est en voie de devenir partie intégrante d’un complexe de bioraffinerie de pointe. L’expansion potentielle pourrait augmenter la capacité de production de 70 % (de 170 mla à 300 mla). L’étude de faisabilité inclura également l’adaptation de technologies émergentes en production de biocarburants utilisant des matières premières et des procédés non traditionnels, dont l’éthanol cellulosique, le diésel et le gaz naturel renouvelables.

Cette étude se déroule alors que les gouvernements tentent de réduire les effets environnementaux néfastes dus aux émissions de gaz à effet de serre (GES). Le gouvernement du Canada a entrepris une consultation sur les normes nationales de carburants propres avec, comme objectif, de réduire de 30 mégatonnes les émissions de GES, d’ici 2030. Et, dans le cadre de sa Politique énergétique 2030, le plan d’action 2017-2020 du Québec prévoit l’adoption d’une réglementation comportant des exigences volumétriques sur les contenus renouvelables de 5 % pour l’essence, de 2 % pour le diésel et 5 % pour le gaz naturel renouvelable, une première pour la province.

Le président et DG de Greenfield Global, Howard Field, a ainsi commenté cette annonce : « Greenfield comprend très bien que si le Canada veut remplir rencontrer ses engagements dans le cadre des accords de Paris, il est nécessaire de produire des biocarburants à faible émissions de carbone et de l’énergie renouvelable. Nous nous engageons à contribuer à la réalisation d’une économie à faible émissions de carbone, tant par les procédés utilisés pour la fabrication de notre éthanol que par les biocarburants eux-mêmes. L’augmentation de notre production de biocarburants à Varennes apporterait une contribution importante à l’atteinte des engagements du Canada quant à la réduction de ses émissions de GES et cadrerait parfaitement avec les objectifs de la Politique énergétique 2030 et le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du Québec ».

Ce processus d’évaluation comprendra un examen approfondi des matières premières ainsi que des technologies potentiellement utilisables. Comme ce fut toujours le cas, Greenfield se concentrera sur la création d’emplois, l’environnement local et les bénéfices économiques, l’agriculture, et la promotion de la recherche qui développera la prochaine génération de sa plateforme de biocarburants.

Aperçu de Greenfield Global inc.

Greenfield Global inc. est un leader mondial dans la production d’alcools de grande pureté, de biocarburants et de produits biochimiques. Fondée en 1988, l’entreprise possède des usines au Canada et aux États-Unis et des services de vente et de distribution dans le monde entier sous les marques Greenfield, Commercial Alcohols et Pharmco-Aaper. Greenfield Global inc. s’est engagée dans le développement et la commercialisation de biocarburants et de technologies modernes pour produire de l’énergie à partir de ressources renouvelables et de sources de déchets. Le siège social de l’entreprise se trouve à Toronto (Canada).

Renseignements : Andrea Kent, vice-présidente, Relations gouvernementales et communications, 416-304-1700 x8427, andrea.kent@greenfield.com

Le nouveau nom reflète la force de nos gammes de produits et notre portée à l’échelle mondiale.

TORONTO, ON, le 25 mai 2017 — Les Alcools De Spécialité GreenField Inc., le plus grand producteur d’éthanol au Canada et chef de file mondial en alcools purs de spécialité, a annoncé aujourd’hui le changement de sa raison sociale, qui deviendra Greenfield Global Inc.  Ce changement de nom reflète la large diversité des produits de l’entreprise, ainsi que son expertise à mettre en œuvre des innovations pour démontrer et commercialiser les nouveaux produits biochimiques et les biocarburants.

« Actuellement, nous sommes le plus grand producteur d’éthanol au Canada et un important producteur de plusieurs types d’alcools de spécialité. Nous produisons et vendons aussi de nombreux autres produits dans le monde entier », déclare Howard Field, p.-d.g., en poste dans l’entreprise depuis 2014. « Notre précédent nom ne nous décrivait plus exactement. Nous voulons nous assurer que notre raison sociale reflète avec précision l’ensemble de ce que nous sommes, de nos activités et de nos projets. »

Au fil des ans, Greenfield Global Inc. a connu une croissance exponentielle en ayant su combiner des expansions à de prudentes acquisitions stratégiques, tout en possédant des opérations et une efficacité de première classe. Animée par la passion de l’innovation, l’entreprise est bien placée pour apporter une contribution significative au développement de la future économie dans une optique de réduction des émissions de carbone, dans sa façon de fabriquer les produits et dans les produits eux-mêmes.

« Notre vision d’une économie basée sur des fondements biologiques et sur la réduction des émissions de carbone est très importante pour nous, ajoute M. Field. Nous atteignons de façon constante nos objectifs relatifs à ces aspects dans nos usines et un grand nombre des produits que nous fabriquons sont des carburants brûlant sans résidus ou des produits chimiques biologiques plutôt que pétrochimiques. Alors que le monde recherche de nouvelles formes d’énergie à partir de matières premières renouvelables, il est important d’avoir de nouveaux moyens technologiques pour la production de biocarburants et de produits biochimiques modernes. Chez Greenfield Global Inc., nous agissons activement pour commercialiser de tels produits. »

Dans le cadre de son changement de marque, Greenfield Global a aussi présenté un nouveau logo et changera ses adresses (courriel et de site Internet) pour Greenfield.com. Le nouveau nom et la nouvelle marque entrent en vigueur immédiatement et seront mis en application sur l’ensemble de nos produits et services au cours de l’année courante et de 2018. Les marques d’alcools de spécialité et de solvants Commercial Alcohols et Pharmco-Aaper de Greenfield Global Inc. seront conservées car ce sont des marques déjà bien reconnues et respectées dans leurs secteurs de marché.

Aperçu de Greenfield Global Corp.

Greenfield Global Inc. est un important fabricant mondial d’alcools purs, de biocarburants et de produits biochimiques. Fondée en 1988, l’entreprise possède des usines au Canada et aux États-Unis, et des services de vente et de distribution dans le monde entier sous les marques Greenfield, Commercial Alcohols et Pharmco-Aaper. Greenfield Global Inc. s’est engagée dans le développement et la commercialisation de biocarburants et de technologies modernes pour produire de l’énergie à partir de ressources renouvelables et de sources de déchets. Le siège social de l’entreprise se trouve à Toronto (Canada).

Contact :
Andrea Kent, vice-présidente, Relations gouvernementales et communications
416-304-1700 x8427
andrea.kent@greenfield.com